Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

Alain Fillola (ancien maire de Balma)

Version imprimableEnvoyer par email
le 30 juin 2016

Alain Fillola observe désormais la vie politique avec recul : "J'ai tourné la page, mais je conserve un certain regard sur ce qui se passe aujourd'hui. Un regard qui d'ailleurs peut-être critique, y compris vis-à-vis de mes amis." Et d'ajouter ses doutes sur le contexte actuel : "Il ne faut pas sombrer dans la psychose, dans le drame (...) mais néammoins je ressens un profond malaise. Je suis préoccupé, je suis inquiet. Il y a une perte de sens commun." L'ancien maire de Balma évoque sans fard la situation de ses amis socialistes : "Le PS est aujourd'hui fait de bric et de broc ... Il est en grande difficulté." Quant à la montée du FN, voilà sans aucun doute le grand combat d'Alain Fillola : "Je crains une répétition de ce qui s'est passé en 2002." Retiré de la vie politique, c'est avec une certaine pudeur qu'il n'a pas voulu rentrer dans les dossiers balmanais et métropolitains ... Il aura juste eu ces mots concernant la gestion de Toulouse Métropole : "Elle est uniquement comptable, cela manque de vision." Un entretien riche.

Audio: