Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview
L'Occitanie ... En marche ? Enquête de PR

Faut-il, encore, baisser les impôts ?  

C’est l’histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein. Le verre à moitié plein, c’est la vision du Président et du Gouvernement. Une  croissance légère est de retour,  la catégorie A des demandeurs d’emploi est à la baisse, les entreprises investissent... un peu. On peut baisser les impôts ! Ce qui redonnera du pouvoir d’achat, et comme c’est la consommation des ménages qui tire en partie la croissance … Ce sera un plus pour notre économie. Par ailleurs (ne le dites pas trop fort), cette éventuelle baisse d’impôts pourrait également remplir le verre électoral de 2017. Le verre à moitié vide ... Ce sont plus de 2.000 milliards de dettes de la France et une croissance mondiale qui ralentit.

Une croissance mondiale qui ralentit

C’est aussi le baril de pétrole qui remonte et le risque de voir les taux d’intérêts repartir à la hausse. Il y a donc deux logiques. La première est celle du Gouvernement, « on baisse les impôts donc on redonne du pouvoir d’achat, quitte à creuser un peu plus le déficit. » Deuxième logique: les 2.000 milliards… et plus … de dettes de la France  pèseront sur la tête de nos enfants si l’on ne profite pas de l’éclaircie du moment pour la réduire. Et, de plus, Bruxelles nous surveille; nous devrons revenir en 2017 à 3% de déficit. Nous devrions savoir en juillet quelle moitié du verre le chef de l’État aura choisie.