Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

Retour de congés pour moi... Pas pour eux !

Me voilà revenu d'une semaine de congés bien méritée. Mais à peine ai-je  allumé mon ordinateur, avec mes doigts sur le clavier prêts à écrire, que je me rends compte de toute l'actualité qui s'est amassée concernant la politique française en seulement 10 jours... Et chacun y est allé soit de sa boulette, soit de la démonstration de son incompétence, soit encore a été la vedette d'un reportage.

Concernant les nains politiques, dignes de " La grenouille et le boeuf", François Fillon et Emmanuel Macron tiennent la corde ces deux dernières semaines juste devant les Verts. Le premier a fait beaucoup rire en assistant à une cérémonie religieuse sikh, tête couverte d'un bandana bleu marine version pirate ou biker, à vous de choisir. L'ancien premier ministre annonçant par la suite vouloir abandonner la taxe à 75%....qui n'a jamais vu le jour depuis 2012. De son côté Emmanuel Macron, l'énigme de 38 ans, qui dans une interview à Marianne, a fait preuve d'une sensibilité à la Laïcité des plus fluctuantes....En marche vers sa destruction ? Une telle langue de bois qui met au placard la principale qualité de l'ex ministre; sa jeunesse. Cette jeunesse est éclipsée par le conservatisme de ses propos. A noter, dans la même catégorie, la primaire des Verts... Quatre pour une place avec des débats télévisés et tout et tout... mais personne ne connaît 3/4 des candidats, ni le prix exorbitant (5 euros) pour avoir le droit de voter ... Mais quand au fait ?

À gauche la foire d'empoigne. Pardon les primaires sont actées. Fixées pour courant janvier, un concours de nanisme politique spécial socialiste va avoir lieu: déclaration de candidatures à foison sur une ligne politique identique, toujours plus à gauche! Je ne vais pas ici récapituler leurs noms respectifs tant cela ferait leur publicité. N'est ce pas au final cette lumière médiatique que certains recherchent plus que le combat idéologique ? Dans tous les cas voilà illustrée la fracture politique du PS. Du temps de Hollande premier secrétaire 1995-2005, tout le monde a cohabité. Du temps de Hollande président de la République, tout ce petit monde implose... Il faut bien admettre que Francois Hollande en pré campagne n'a pas l'air de mobiliser ... pour le moment. Son prix de l'homme politique de l'année remis à l'ONU à New York s'apparente à celui de Muriel Robin aux Emmy awards... "Cela ne vaut rien" s'est confiée la comédienne. Ou cela fait "pschitt" dixit Jacques Chirac en son temps. Juste le temps de revenir en France et de reprendre un coup derrière la tête: les chiffres du chômage d'Août à la hausse ! Alors se profilent deux rivaux des dernières primaires de novembre 2011: Manuel Valls (pour le moment loyal) et Arnaud Montebourg. Deux styles d'homme d'Etat. Deux visions différentes économiquement. L'ex-ministre de l'économie, ex-avocat, ex-élu local et désormais homme d'affaires a pris les devants et compte beaucoup de soutiens ne serait-ce qu'en Haute-Garonne. Les semaines à venir vont être passionnantes à suivre. A droite, tout se précise entre repris de justice et mis en examen. Entre vedettes de la primaire. "Sarkozy et l'affaire lybienne", puis "Sarkozy le bigmalin de l'affaire Bygmalion", "Sarkozy l'arroseur arrosé avec Buisson", et pour finir "Sarkozy et sa dernière trouvaille: le référendum inconstitutionnel". On a droit à toute la collec'. A quand "Sarkozy propose que le ministre de la sécurité devra incarcérer les politiques dangereux ?" Alain Juppé, le papet condamné s'est pris les pieds dans ses bottes avec ses baisses d'impôts pour tous... sauf pour les pauvres, confère l'"Émission Politique" et la démonstration de François Lenglet que personne ne peut soupçonner de gauchisme aigu.

 

On a désormais affaire à une extrême droite sans complexe 

 

Enfin le tour de l'échiquier politique ne serait pas complet si je ne finissais par la "poussière". Oui c'est le nom que je donne au FN. Après tout, parlant de la fin de la jungle de Calais, Marion Maréchal Le Pen s'est bien permise de déclarer "qu'il s'agissait juste d'éparpiller la poussière". A traiter des humains ainsi, j'ai décidé que ce serait eux "la poussière" politique. On a désormais affaire à une extrême droite sans complexe au confins des limites de la République. Au programme: La "Maison d'Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés". Laurent Wauquiez se voit soutenu par Christophe Boudot (FN): "La maison d'Izieu est trop politisée. On s'en est servi pour faire acte de repentance". Il ne s'y est jamais rendu. La repentance concernant, pour lui, l'implication de l'État Français du maréchal Pétain dans la déportation des juifs de France... évidemment ! Officiellement pour le patron de LR il n'en est rien de semblable sauf qu'au final, l'UNI, syndicat étudiant de droite très très forte hum hum va donc recevoir plus de subventions que ce lieu hautement symbolique. A Henin Baumont c'est le drôlissime maire Steeve Briois, qui a fait adopter une motion "ma ville sans migrants" alors même qu'aucun centre d'accueil n'est prévu dans le département. Juste pour le buzz donc ! A Nice l'excellent modéré: Philippe Vardon, identitaire adoubé par la nièce Marion, été condamné à six mois par la justice pour violences. Et là que de tweets assassins au sujet d'une justice politisée ! Mais qui s'est battu ? Vous ? Moi ? Il se serait battu pour défendre sa famille... Hé ben si je devais me battre à chaque fois que certains me parlent mal !? En Moselle, à Hayange, le fretillant maire FN veut expulser le Secours Populaire pour délit d'humanisme et de pensées politiques trop à gauche. Huissier et menaces de coupures d'eau et d'électricité pour nuire à la distribution des denrées alimentaires sont de mises. Pour conclure, le "penseur" Zemmour qui respecte des gens, en soit: c'est déjà cela, mais terroristes: là, on tombe dans l'ignoble!

Non mais où sommes nous ?! Je ne pense qu'à une chose: balayer cette poussière, user de fongicide et de produits hypoallergéniques pour ne pas disperser mais bel et bien nettoyer notre pays de ces pensées malodorantes.