Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview
L'Occitanie ... En marche ? Enquête de PR

Les rasoirs de la colère

On est à six jours du premier tour des élections présidentielles. Jamais l'incertitude n'a autant prévalu. Le scénario de cette joute électorale est parfait pour les journalistes voire des producteurs d' Hollywood. En effet, que de retournements de situations, de circonvolutions politico-judiciaires, de coups de com', de coups bas ou de cou de p... Trois primaires ont été organisées. Les caciques ont été remisés au placard. Les doublures adoubées s'avèrent un poil trop courts pour être à la hauteur des espoirs des Français.
Aujourd'hui quatre se détachent. Les extrêmes, le centre de l'échiquier et la droite.Le socialiste a, lui, quasi disparu des radars. Hamon sera-t-il le Dupont-Aignan de gauche ? En tous cas, il récolte ce qu'il a semé: la fronde et une campagne digne de grand-guignol. Pour les quatre donc, il n'y aura que deux places de finalistes. A choisir entre deux quasi retraités... Bientôt 40 ans de vie politique ( les 42 ans de mandats cumulés largement dépassés)... Pensez ils étaient déjà élus, Mélenchon et Fillon, que Macron rentrait au CP. Fillon a quant à lui un autre point commun avec une autre candidate, Le Pen: tous deux partagent la joie de se présenter devant les citoyens français avec leurs affaires d'emplois fictifs et détournement de fonds publics. Un bonheur je vous dis... et le top est que ça ne les disqualifie pas aux yeux des sondés. De Gaulle, appelé à la rescousse de Fillon a Mélenchon ...

 

Si cela glisse sur Macron comme sur le poil d'un félin, il n'empêche que le combat fait rage.


Le petit jeune est la cible des vieux de la vieille. Pour le rendre ringard, les trois vieux et autres professionnels de la politique essaient de le salir en l'affublant de surnoms désobligeants ou à minima lui prêtant des idées de vieux routier de la politique. Si cela glisse sur Macron comme sur le poil d'un félin, il n'empêche que le combat fait rage. Au final on pourrait voir un second tour Le Pen vs Mélenchon. Après tout quelle trajectoire parallèle. Prise d'envol en 2006 pour l'un, 2007 pour l'autre. Dediabolisation du FN pour l'une avec plus de skinheads, plus de look et de drapeaux pouvant attirer l'oeil pour l'une, plus de drapeaux rouges plus de chant l"internationale" pour l'autre. Utopie pour l'un, démagogie pour l'autre. Chasse de telle ou telle presse des meetings pour les deux. Aboiements sur les journalistes pas accommodants partagés. Les candidats du "on rase gratis" "on sait mieux que tous car on a pas été essayé" "on gueule mieux et aboie plus fort" peuvent être les finalistes. Ayant (tenté) de gommer les aspérités de leur personnalité politique, les deux triples lames de la présidentielle veulent le pouvoir. Pourquoi? Pour le peuple? Vu les pratiques au parlement européen de l'une et les besoins de première classe en avion de l'autre... Je doute ! Mais ils concentrent à eux deux tout le scepticisme voire le rejet et la haine de l'Europe et du monde tel qu'il se définit aujourd'hui. Avec comme solution, chacun un versant du repli sur soi: identitaire, économique pou l'une, un repli sur soi et un autre déploiement pour l'autre. Bref, au moment où le monde choisit de se déchirer en Syrie, où Trump décide de nouvelles incursions belliqueuses dans le monde, où la Chine se déclare inquiète de la montée des provocations et de la possibilité d'un conflit avec la Corée du Nord; au moment où il semblerait que des camps de concentration d' homosexuels aient pris forme en Tchetchenie, où Trump coupent les vivres aux cliniques pratiquants l'I.V.G., où le terrorisme frappe à toutes les portes des pays du monde ,.. Nous, citoyens vivant en France,  République laïque, allons peut être qualifier pour le second tour des élections présidentielles deux extrémistes ? Leurs faux nez et leur autoritarisme bien cachés sous le même tapis ? Leurs idées rances d'un côté et leurs accointances coupables avec des salafistes et racialistes de l'autre côté? C'est cela que les français attendent ? Telle ou telle presse muselée ? Tels accommodements avec la loi de 1905 pour du clientélisme électoral ? 

Vivre de la politique n'est pas un but en soi. .. sauf si vous êtes dans ces partis vivant sur des subventions publiques et l'argent public...quand il ne le détourne pas ! De façon illégale ou par compromissions comme madame Autain, porte-parole de Mélenchon, propulsée en 2014 à la communauté de communes grâce à une entente: Front de Gauche... celui de Mélenchon/ UMP... oui celle de Fillon !

Combien d'espérances vont être encore déçues par tant de promesses qui ne pourront être tenues... tant elles ne sont pas budgetées ? On rase gratis et on a les meilleures lames du pays ?
Tout cela car en 2007 on a bafoué les voix des citoyens français. Mélenchon se faisait le porte parole du non....chose qu'il partageait avec Le Pen... mais il a voté oui au référendum de Maastricht de 1992 qui allait aboutir à celui de 2005 !

Citoyens français ouvrez les yeux s'il vous plaît. Ainsi si les américains ont largué la "mère de toutes les bombes" voilà deux jours, nous pourrions avoir la notre dimanche prochain à 20h: devoir choisir entre les deux extrêmes au second tour de la présidentielle le 8 mai. Évitons cela tous ensemble car le cauchemar pourrait durer alors plus de cinq ans !