Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview
L'Occitanie ... En marche ? Enquête de PR

La nuit du 4 août...2016

Cette belle nuit d'été me rappelle qu'il y a 227 ans l'assemblée constituante votait l'abolition des privilèges et droits féodaux, et ce à l'unanimité. J'en profite donc pour écrire cet éditorial. Le ciel est comme mon esprit: torturé. En effet, dans notre grande et belle région où il fait bon vivre, que lis-je dans la presse ? Une discrète condamnation à été prononcée le mardi 24 mai 2016 envers une vice présidente de la région Occitanie. Béatrice Négrier a remboursé une partie des sommes détournées, environ 300 000 euros; l'abus de confiance n'est sanctionné que de 4000 euros d'amende et aucune inscription de la peine au casier judiciaire (B2). Méthode douteuse d'envisager la vie pour une représentante du peuple . Et en plus avec un portefeuille politique exposé. Résultat, cette personne n'est pas sommée de se retirer, ni de son poste, ni de sa fonction. Cette affaire et peut-être à vos yeux réglée, madame, cependant vos agissements et la, tout de même, surprenante décision de justice prise pour abus de confiance dénote, voire détonne, par rapport à la réalité de la vie classique de nos concitoyens. Vous dites ne pas vouloir "baisser la tête", je serais à votre place je raserai les murs, tant votre chance est extraordinaire. En effet, que penser en parallèle de cette caissière d'Auchan, à l'autre bout du pays, licenciée pour 0,85 centimes d'euros de défaut ? Je suis sûr qu'elle aussi: elle pouvait rembourser et qu'aucun enrichissement personnel ne serait à déplorer ! Exceptionnel allez-vous me dire ? C'est vrai la dernière fois c'était Carrefour, qui en janvier 2016, voulait licencier pour une "erreur" de 5,32 euros... Là c'est certain madame Négrier, la dame voulait certainement s'enrichir personnellement ? En fait ce qui me met hors de moi c'est cette distorsion de traitement d'une part, et votre manque de tact pour une personne prônant la justice sociale d'autre part ! Un mandat n'est pas un dû, on l'obtient grâce à son engagement et sa probité. Vous êtes hors-jeu. Tracfin vous ayant signalé bien avant décembre, je ne comprends même pas comment vous avez pu vous retrouver sur une liste. Thomas Thevenoud, dont je ne suis ni proche ni un afficionado, a subi de vraies pressions pour être exclu du groupe PS à l'assemblée... Lui n'étant même pas condamné. Allez vous être lucide et vous retirer ou garder la tête haute en ayant les pieds crottés ? Être de gauche c'est aussi être près des citoyens. Près du peuple. Personne ne peut comprendre comment vous restez condamnée et en poste !!! Pour votre information je ne suis pas crypto-nationaliste. Juste un citoyen pour qui la politique se pratique au jour le jour et avec les moyens que l'on a. Pas avec ceux d'autrui. Et je souhaite une exemplarité de mes elu(e)s, surtout quand j'ai fait campagne pour !

 

Je serais à votre place je raserai les murs

Mon radicalisme s'enracine dans l'humanisme et la solidarité. Une des grandes valeurs radicales reste la laïcité. Et pas plus tard que cette semaine, j'ai eu le sensation de faire des loopings dans mon fauteuil, lisant les informations. J'accompagnais virtuellement Clemenceau dans sa tombe. En effet, Manuel Valls qui n'oublie jamais de se réclamer du Tigre, s'est laissé aller à vouloir demander un ou plusieurs aménagements de la loi 1905 pour permettre la construction décente de lieux de culte pour l'Islam. Et vas-y que j'evoque un embryon de concordat.... Heureusement François Hollande a bien precisé dès le lendemain qu'il y aurait Zebda (" Y'a pas d'arrangement") avec la loi de 1905. Ce qui me fait dire que le radicalisme est toujours d'actualité ! La fondation pour les oeuvres de l'Islam de France parait être un bel outil utile à ce jour, tombée malheureusement en désuétude dès sa mise en route en 2005. Son fonctionnement permettrait de recevoir les dons et de filtrer la provenance des finances. Si la deuxième religion du pays a des besoins, les voir comblés par des pays qui soutiennent ouvertement le terrorisme est impossible aujourd'hui et dans l'avenir. Relancer cet organisme paraît être un choix louable. Par contre évoquer un vieux lion de la politique et de Belfort de 77 ans, Jean-Pierre Chevènement, non musulman et non connu pour ses atomes crochus avec la religion en général pour en prendre la présidence, tempére mes premiers espoirs nés de la proposition présidentielle.


Enfin pour terminer je me dois d'évoquer en quelques mots la dernière réforme du quinquennat. L'imposition par retenue à la source. Que de temps perdu depuis 2012 pour enfin arriver à mettre l'administration de Bercy dans le sens du vent ! Enfin tout n'est pas fignolé. L'idée que les entreprises collectent elles-même et sachent donc l'exacte situation fiscale de chacun de ses collaborateurs ne fait pas que des heureux... Ce projet important de la vie des citoyens posera la question du comment passer de l'année N-1 à l'année N en terme d'acquittement d'impôts ? Payer double une année ? Une année blanche ? Ce serait trop beau... Par ailleurs, le ministère des Finances, à la veille d'échéances électorales, réfléchit à baisser le taux d'imposition des TPE PME de 33% à 28%. Officiellement c'est pour être dans la fourchette européenne moyenne et non plus en tête pour l''imposition de ce type d'entreprises... Je trouve cette initiative allant plutôt dans le bon sens, mais alors me revient une question alors que la nuit du 4 août 2016 s'achève: Qu'est-il prévu pour ces très grandes entreprises qui ne paient ni un IS de 33%, ni de 28%, mais grâce à la très diplomatique "optimisation fiscale" arrive à ne s'acquitter que de 3% d'impôts?

Un siècle environ avant cette fameuse nuit du 4 août 1789, un poète écrivait : "Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir". Depuis, la France a traversé la période révolutionnaire ... Et aujourd'hui rien ou presque n'a changé. Et en me réveillant le 5 août 2016, je mesure à nouveau tout le travail à effectuer. Vous pouvez compter sur moi.