Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview
L'Occitanie ... En marche ? Enquête de PR

La journée de l'égalité

D'Olympe de Gouges jusqu'à Simone Veil, de Marie Curie jusqu'à Élisabeth Badinter, de Louise Otto jusqu'à Rosa Parks, de Betty Friedan à Simone de Beauvoir, de de Françoise Giroud jusqu'à Caroline Fourest ou enfin des "suffragettes" jusqu'au "manifeste des 343" que de belles symboles (liste loin d'être exhaustive) de la libération de la femme. Hier, mercredi 8 mars, traditionnellement journée internationale des droits des femmes, il était bon de s'élever pour regarder où nous en sommes. Les progrès: technologiques, scientifiques, médicaux du XXème siècle et de ce début de millénaire nous font a priori penser que l'égalité est tout aussi avancée. Que nenni ! Le repli identitaire observé un peu partout dans le monde porte en lui sa grosse part de recul du droit de 51% de la population mondiale, j'ai nommé les femmes. Né durant les années soixante-dix, sans être fils de "soixante-huitard" pour autant, les valeurs humanistes inculquées dès mon enfance et l'actualité de ces années riches en mouvements d'émancipation de la femme ont fait de moi un homme qui, je pense, est soucieux de propager cette égalité entre les citoyens et citoyennes. Mais il faut bien l'admettre: les faits sont têtus. Si la mondialisation permet la propagation de l'information à une vitesse vertigineuse, elle souffre de ne pas faire évoluer l'être humain à la même célérité. Ainsi par exemple, ces dernières années aux Maldives, ce lieu paradisiaque pour les amateurs de plongée, s'est mise en place une charia violente : une jeune adolescente voilée avait failli être fouettée en public... car les relations sexuelles hors mariage n'y sont pas admises. Plus près de nous en Russie, viennent d'être dépenalisées les violences conjugales... oui là juste en début d'année 2017 !

 

Aux Maldives, ce lieu paradisiaque pour les amateurs de plongée, s'est mise en place une charia violente

 

Au Parlement européen, un député polonais: Janusz Korwin-Mikke a provoqué une forte indignation, mercredi 1er mars. Il a déclaré : "Bien sûr que les femmes doivent être moins bien payées que les hommes". Argumentant " qu'elles sont plus faibles, elles sont plus petites et elles sont moins intelligentes. Elles doivent moins gagner, c'est tout !". Et pour finir un tour d'horizon de l'anti droit des femmes, j'aurais pu choisir les déclarations de Marion Maréchal Le Pen, mais plutôt que de céder à la facilité, je préfère évoquer le cas Baupin dont la justice vient de classer sans suite les plaintes pour harcèlement et agressions sexuelles, pour prescription. Et ce charmant monsieur porte à son tour plainte pour mettre à jour une fumeuse "théorie du complot". Derrière ces tristes faits, une autre réalité, dans le monde en général et en France bien sûr: les inégalités salariales. En 20 ans, seul un rattrapage de 3% entre les salaires a été constaté par l'INSEE : diminution de 27% à 24% d'écart. Deux facteurs d'explications sont avancés: la forte augmentation du niveau d'études chez les femmes, et la baisse des rémunérations des hommes. Malgré des lois promouvant la parité, il est à déplorer que l'égalité et légalité ne font pas encore bon ménage quand il s'agit de 51% de l'humanité. Alors ma modeste contribution va consister à faire perdurer le 8 mars au delà de ce seul jour et proposer de brosser de modestes portraits et subjectifs de femmes que je connais, que je croise ou ai croisé et dont j'admire le travail ou l'engagement. Pourquoi sept ? Une pour chaque jour. Il y en a tant dont j'aimerais parler: à commencer par ma mère et ma compagne: l'une qui m'a conçu et l'autre qui conçoit de me supporter. Ce choix n'est pas exhaustif. Il résulte du profond respect que j'éprouve pour La femme. À venir, les courts portraits de: Djemila Benabib, Laurence Marchand-Taillade, Kimberly A. Adams, Marion Clignet, Françoise Jouanno, Yohanna Yepes et Catherine Lemorton. Divers profils, divers pays, diverses trajectoires de vies, mais un point commun: des femmes talentueuses !