Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

Hommage aux forces de l'ordre

 
Alors que je me lançais dans l'écriture de ce dernier éditorial avant le premier tour des élections présidentielles, ce soir la foudre a encore frappé. A Paris, au niveau du rond point des Champs Élysées, un nouvel attentat a été perpétré. Les forces de l'ordre de la République française en étaient la cible. Un policier fut assassiné ce soir et deux autres blessés, ainsi qu'une passante, touriste. L'État Islamique a revendiqué cette attaque terroriste. La lâcheté a encore secoué ce soir la France. Nos forces de l'ordre paient encore un lourd tribut dans cette attaque. Je me souviens de la manifestation du 11 janvier après les attentats contre Charlie Hebdo, des policiers et l'Hyper-casher. Je me souviens de la haie d'honneur faite alors à la police. Ce soir, alors que Marine Le Pen et François Fillon essaient de capitaliser en mettant en cause la sécurité du pays mal assurée selon l'une ou relayant de façon malveillante des rumeurs selon l'autre ... le soir d'un tel moment faire feu de tout bois à des fins politiciennes c'est bas ! A la lâcheté de l'acte terroriste a succédé la bassesse politicienne. Je voudrais vomir cette nuit en lisant ce type de declarations honteuses et opportunistes. Au final, les forces de l'ordre ont su éviter le carnage que l'affluence dans ce quartier pouvait laisser entrevoir. Après l'arrestation de deux terroristes prêts à passer à l'acte à Marseille, on peut imaginer combien les derniers instants de campagne électorale sont sous tension. Le but est certainement de déstabiliser notre pays. Notre moment de démocratie gêne bien évidemment les islamistes. Alors que certains poussaient des coups de gueule contre un "abus" de l'état d'urgence, je leur demande de réviser leur position! Et d'arrêter de crier à l'hyper surveillance...nous ne sommes pas à l'abri de nouveaux attentats. Encore un fonctionnaire qui laisse sa vie dans le cadre de ses fonctions. Quelle tristesse !
 
 
Ne vous laissez pas envahir par l'émotion au moment de passer dans l'isoloir
 

Alors vouloir parler du rendez-vous pseudo politique de France 2 avec les onze candidats passe au second plan. Cependant, on ne peut que se demander quelles seront les répercussions de cet attentat sur les résultats dimanche, à 20h ? Pour ma part, alors que je suis allé écouter Frédérique Dumas et Christophe Castaner porte-paroles d'Emmanuel Macron, au palais des congrès Pierre Baudis, pour le dernier meeting à Toulouse, cette actualité m'effondre ! Madame, monsieur, ne pas vouloir voter est un choix. Je le respecte. Cependant je veux m'adresser à vous qui allez voter dimanche : ne vous laissez pas envahir par l'émotion au moment de passer dans l'isoloir. Pensons tous ensemble à l'avenir de notre pays: sans utopie, sans démagogie, juste sereinement. Cet attentat, plutôt que d'amener à se jeter dans les bras de toute forme de fascisme et de populisme, doit nous inviter à être à la hauteur des vies laissées par nos forces de l'ordre pour que vivent notre République et notre démocratie. Je pense aux victimes de cet attentat. Je temoigne ici de mon humble mais sincère solidarité avec leurs familles. Dimanche, j'irai donc voter en conscience. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine. Changeons ensemble l'ordre des choses....mais pas n'importe comment !