Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

Halloween en politique ?

 

La Journée Mondiale de l'AVC, qui se tenait ce samedi 29 octobre 2016, et à lire, voir et écouter les informations cette semaine, il y avait bien de quoi se demander si certains symptômes ne toucheraient pas certains d'entre nous :
1. Une déformation de la bouche, à l'énoncé des titres
2. Des troubles de la parole, tant le grotesque succède
3. Une faiblesse ou un engourdissement d’un côté du corps du à l'appauvrissement de l'alimentation d'une partie du cerveau en matière intellectuelle
Bref, pas de quoi appeler le 15 comme il est vivement conseillé, juste espérons que les symptômes ne persistent pas.
Balayons ensemble l'actualité de la semaine, si vous le voulez bien.

 

Au PS, le psychodrame du "qui va y aller" continue. A la gauche "caviar" succède la gauche "LVMH":  Lienemann Valls Montebourg Hollande. Ce qui paraît terrible c'est que même les bons chiffres du chômage, la perspective du retour au taux de chômage de 2012, selon un expert de l'OFCE, ne font plus grimper la côte de François Hollande : 4% de très satisfaits, et Marine Le Pen gagnante au second tour contre lui quoiqu'il en soit. Le chômage augmente c'est de sa faute, il baisse ce n'est pas de son fait : Hollande est cramoisi ! On peut mettre en parallèle ce phénomène avec l'information de la semaine: les populations de vertébrés ont chuté de 58% entre 1970 et 2012 (constat du WWF dans sa dernière livraison de son rapport "planète vivante"). Et combien de décérébrés en France en moins ? Suis-je pour autant hollandophile ? J'y ai déjà répondu je crois. Mais de la mesure s'impose. Alors Manuel Valls se prépare...

 

De leur côté, les finalistes à la primaire d’EELV, Yannick Jadot et Michèle Rivasi, ont exprimé des vues divergentes pour les élections: le premier misant surtout sur « les législatives » quand la seconde opte pour « l’optimisme de la volonté »... avec 12000 électeurs au premier tour, vivement le résultat en novembre issu d'une très laaaarge consultation. Si les primaires de la droite sont soit engluées dans les affaires passées, presentes ou à venir, dans les déclarations à l'odeur de fumier de François Fillon ou Jean-Frédéric Poisson ou encore gênées par l'excès d'intelligence de Bruno Lemaire, leur voisin de palier politique s'en donne à coeur joie :

« Pourquoi s’amusent-ils à faire trois primaires, une de la droite et du centre, une de la gauche, une des Verts, alors qu’il s’agirait de faire une seule primaire pour désigner le candidat qui sera l’adversaire de Marine Le Pen au second tour ? ça irait plus vite », a déclaré le vice-président du Front national. Et oui car chez c'est gens là, monsieur : le FN est centré sur la figure de son chef , il se caractérise par l'existence d'un parti qui se veut de masse et par la force de sa propagande. Donc qui est la guide suprême ? Marine Le Pen a donc fait annuler par son entourage le passage de sa nièce Marion Maréchal-Le Penprévu le 10 novembre dans L’Emission politique de France 2 en tant qu'invitée principale de l’émission. 

 

 

L'attitude de la France est irresponsable

 

Côté société, le  caractère "illégal" des manifestations dues à la grogne des policiers qui ont eu lieu dans toute la France depuis le 17 octobre, "avec l'utilisation des voitures de police, des brassards, parfois pendant les heures de service", est contestable surtout dans un État de droit. Cependant, la rencontre avec le ministre de l'intérieur Cazeneuve et les représentants syndicaux et les premières mesures presentées n'ont pas l'air de calmer le mouvement. Affaire à suivre car symptomatique d'une société malade. Dans les Hauts-de-France, le démentelement de la jungle de Calais a debuté. "C'est un commencement de soulagement... Ce sera un soulagement total dans quelques mois " peut-on entendre à Calais. De leur côté, les Anglais restent toujours perfides comme Keith Vaz, ancien ministre en charge du dossier européen et député travailliste qui a déclaré: «L'attitude de la France est irresponsable. Un accord est un accord et doit être respecté. Si la police française faisait mieux son travail, nous n'en serions pas arrivés là. La "jungle" de Calais est une honte pour la France.». Quels arrogants ces anglais qui eux ont voté pour la sortie de l'Euro et la sortie de nombre d'accords!

 

Enfin le CETA ( contrat de (trop) libre échange avec le Canada) est enfin sur les rails. Un sous TAFTA qui prévoit le fonctionnement d'une juridiction(ICS pour Investment Court System), chargée de régler les différends entre les Etats et les investisseurs. Ainsi, ce système offre la possibilité à une multinationale qui investit à l'étranger de porter plainte contre un Etat qui adopte une politique publique contraire à ses intérêts. En clair les politiques publiques d'intérêt général démocratiques mises sous tutelle d'intérêts privés. Même si grâce à la Wallonie, la composition de cette juridiction a bougé on peut se demander pourquoi la signature dimanche 30 octobre pour Halloween? Un signe!?

A la semaine prochaine!