Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

En avant vers 2017 !


On a beau être dans la semaine juste entre Noël et le jour de l'an, la politique est toujours à l'ordre du jour. Surtout à gauche. Évidemment la proximité des primaires des 22 et 29 janvier incitent à peu de repis entre les réveillons.  Je me suis pourtant isolé de l'autre côté des Pyrénées, en Catalogne, à Valls ("comme par hasard" diront certains), la politique ne me quitte jamais vraiment. Ici c'est plus l'opposition entre indépendantistes catalans et pouvoir central castillan qui domine le débat, cependant, la politique française n'est pas loin dans la discussion. Le FN, sa place et sa prédominance inquiètent. Bon, mis à part que même un élu démocrate américain s'inquiète de la trop grande complicité de ce parti avec la Russie de Poutine, et demande une enquête, surtout après les cyber-attaques qu'ils ont subi durant leurs élections en novembre, il n'y a presque rien à signaler de raciste et de bizarre dans notre pays: une annonce immobilière qui ne veut que de la nationalité française et "pas de noirs", des tags antisémites sur l'école Anne Frank de Montreuil découverts le jour de Noël, des faux laïques qui parlent de "fondamentalistes laiques" pour promouvoir une juxtaposition de communautés à l'américaine rien à voir avec la loi de 1905... Côté campagne politique, la droite se repose donc et à gauche, des choix sont à faire. Oui je voterai pour la candidate aux primaires. Pourquoi ? Pour l'ADN radical-socialiste et le renouvellement au sein de ces primaires. Pourquoi pas Peillon ? ...Car je ne veux pas le gêner dans ses absences à Strasbourg et ses dispenses de cours en Suisse. Quant aux alibis issus du Modem et des Verts je ne les crois pas sérieux. Le radicalisme peut prêter à rire dans les rédactions ou dans une certaine intelligentsia, il n'empêche, le corpus idéologique est bien présent contrairement à bien d'autres "mouvements". Je suis même surpris que Jean-Vincent Placé ne se soit pas engagé.... un court de tennis peut-être ? Lui le "si connu" des stars de tennis, au moins de Stan Wawrinka (c'était son explication à son engueulade en bonne et due forme reçue du suisse lors du dernier tournoi de Paris-Bercy).

 

Macron : Cet O.P.N.I. (objet politique non identifié) ne cesse de surprendre

 

Ce constat fait et avant de souhaiter à tous les lecteurs de @PoliticRégion et de mes billets hebdomadaires, en particulier, de bonnes et heureuses fêtes, je tiens à faire mon tour des faits d'actualités qui m'ont marquéen 2016 J'en retiens dix:

-1 En premier je narrive pas à oublier l'horreur à Nice le 14 juillet dernier sur la promenade des anglais, la France était à nouveau touchée par un attentat de masse. Sans omettre le meutre du prêtre égorgé dans son église quelques temps plus tard.
-2 La destitution de Dilma Rousseff au Brésil par des élus autant voir plus corrompus qu'elle....une nouvelle époque.
-3 Jérôme Kerviel condamné à verser 1 million d'euros à la Société Générale au lieu du milliard d'euros prévu. La banque aurait-elle fait payer à l'Etat, c'est à dire:nous, le manque à gagner?
-4 Le vote du Brexit pas prévu et les conséquences incertaines
-5 L'élection de Donald Trump aux Etats-Unis malgré plus de deux millions et demi de voix en sa défaveur....une première!
-6 L'élection surprise aux primaires de la droite de François Fillon et la sortie de Nicolas Sarkozy au premier tour. Et le retrait de François Hollande des présidentielles entraînant le départ de Manuel Valls de son poste de premier ministre
-7 Jérôme Cahuzac déjà condamné alors que des Balkany, Dassault, Sarkozy sont toujours libres.
-8 Les scandales: Panama papers ou footleaks et en France Christine Lagarde épargnée quoique declarée coupable!
-9 La mort, enfin, de Fidel Castro. Le tyran cubain aura permis de démasquer Ségolène Royal...et son sens approximatif de la démocratie.
-10 Une année difficile pour la (pop)culture: Prince, David Bowie, Léonard Cohen, Georges Michael...Carrie Fischer et les choeurs de l'armée rouge. Vivement 2017.

 

Dans les prochaines semaines j'écrirai au sujet d'Emmanuel Macron. Cet O.P.N.I. (objet politique non identifié) ne cesse de surprendre. Cette organisation, cet engouement, je donnerai mon avis en janvier 2017. Le temps de constater si cette "fusée" est un engin d'essai ou de réelle compétition.

Sur ce, mes pensées vont vers vous qui me lisez, vos proches et vos familles. Je me tourne aussi vers celles et ceux, seul(e)s ou malades qui souffrent, car à l'orée de 2017, il ne faut pas oublier combien ces dix ans de crise ont abîmé le corps social dans le monde et en France particulièrement. Fasse que 2017 apporte un peu de bonheur à tou(te)s et la santé. Merci à vous cher(e)s lecteurs(rices). Retrouvons nous chaque semaine en 2017. L'actualité politique et sociale promettent encore beaucoup, et pour moi en particulier: de nombreux sujets à traiter. 

Bon réveillon!