Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

A droite à gauche...ça tangue!

Quelle belle semaine riche en actualités ! Par quoi commencer ? François Hollande ne s'est plus excusé ces derniers jours pour ces paroles en off publiées en trois volumes. Beaucoup plus grave mais tellement insignifiant, le père Balkany se paie une nouvelle mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale....ce doit être une sorte de jeu pour lui...ou alors il collectionne, je ne sais plus bien. J'ai même regardé l'article de Wikipedia consacré au nom de collection. Et autant j'ai trouvé ceci: Cappaspingulophilie, pour les collections d'épingles à chapeaux, autant à la lettre "M" j'ai contribué en inventant: miseenexamenophilie, pour la Balkany family.
Sinon retour sur terre pour Cécile Duflot. A l'issue de l'insoutenable suspense occasionné par dépouillement de pas moins de 12000 bulletins dans toute la France, la jeanaugouvernemtophile a fait une sortie de route. Certains caciques de EELV politiciens comme elle, rougeophiles, trouvant qu'elle avait trop traîné avec Hollande. D'autres que "Cécile Duflot paie trop d'égarements vers Mélenchon". Bref, malgré la présence de la meneuse digitale de la fronde contre la loi El Khomri, dans son staff, l'effet de Haas n'a pas eu lieu. Le digital ne peut pas tout. Le plus marrant est de lire un tweet ce samedi dans lequel l'ex apparatchik féministe vante "S'enfuir. Récit d'un otage" de Guy Delisle,édité chez Dargaud. Une épitaphe à cette aventure ?
Bref sur le front de droite, l'ex et ses sbires sont au top de la beaufitude: entre les électeurs comparés à des"ploucs", Christian Estrosi qui s'en prend aux méthodes de "Cash investigation" et Élise Lucet pour masquer ses propres errements tant politiques que financiers(cf Balkany plus haut).
Bruno Lemaire qui tutoie une syndicaliste dans l'"Émission Politique", l'homme pour qui l'argent public doit être bien dépensé surtout pour lui et sa femme.
Le catholique politique ne surnage plus. Jean-Frédéric Poisson s'est fendu d'une sortie sur les "lobbies sionistes" du meilleur goût.
Au final, le sous-parrain, de l'époque en francs, bordelais, engrange les points.

54% des français jugent les personnes ayant du pouvoir comme plus ou moins corrompus

A gauche, du bon, du très bon même, et du franchement nul... Comme toujours sur la forme. En effet, en cette fin de quinquennat plusieurs études sortent. Celle de Bercy, à ce jour pas mise en cause, montre les effets comparés des hausses d'impôts imputables à la politique des deux derniers locataires de l'Élysée depuis 2007. Assez absconse, même à l'aide des graphiques, la démonstration tend a prouver que le système social et fiscal est devenu davantage distributif ces quatre dernières années, de 8,3%, pour l'indice de Gini ( mesure statistique de la dispersion d'une distribution dans une population donnée).
Économiquement, la pas très gauchisante agence de notation américaine Standard and Poor's a relevé vendredi la perspective de la note de la France de négative à stable, tout en maintenant sa notation à "AA". L'agence explique dans son communiqué cette amélioration par "l'introduction graduelle de réformes pour relancer la croissance sur fond de consolidation budgétaire".
Côté nul, Jean-Christophe Cambadelis, premier secrétaire du parti socialiste à dénoncé, sans argument factuel, la "patte du FN" dans le mouvement de ras le bol des policiers. Si aujourd'hui les policiers peuvent se sentir cocus d'avoir comme porte parole un gars qui n'a pas réussi à avoir son concours de gardien de la paix et travaille chez Carrefour à la sécurité, accessoirement encarté au....FN, je trouve dommageable cette interprétation d'emblée du patron des socialistes, dénuée d'empathie pour les forces de police. Ils sont de moins en moins nombreux, de plus en plus sous pression, pas forcément soutenus par leur hiérarchie. Oui je soutiens les forces de police dans leur mouvement, s'ils en expurgent ce type d'usurpateurs manipulateur bien sûr! Je les ai applaudis en janvier 2015, je continue à les soutenir  en 2016 et même 2017! Oui au devoir de réserve, non au pourrissement de la situation!
A monsieur Cambadelis, c'est comme si l'on "voyait la patte de l 'O.C.I derrière" vos diplômes....

En conclusion, lors de l'élection présidentielle ça va encore être: voter pour "le ou la moins pire" .....plus du tout un vote d'adhésion. Quand on ajoute à cela que 54% des Français jugent les personnes ayant du pouvoir comme plus ou moins corrompus. 72% des sondés estiment le Président, le premier ministre et les ministres corrompus. 77% des députés et sénateurs sont vus comme corrompus. Dans le détail, 28% les estiment « très corrompus » et 49% « plutôt corrompues »( source sondage Harris Interactive pour l’ONG Transparency International France et Tilder). Notre système démocratique représentatif ne se porte pas bien. Les primaires vont-elles changer cela ? J'en doute même si comme chez EELV, cela amène du renouvellement.