Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview
L'Occitanie ... En marche ? Enquête de PR

Une claque pour les chaines d’infos : le service public redonne de l’espace au journalisme !

Les critiques, si elles ne sont pas régulières, sont tout du moins connues et habituelles concernant les historiques chaînes d’information françaises : BFM TV et Itélé. Toutes deux souvent désapprouvées par leurs méthodes journalistiques avant tout sensationnalistes et manquant fréquemment de rigueur, notamment ces deux dernières années, durant les attaques terroristes, où elles ont sans doute atteint leur paroxysme. Politiquement aussi, ces chaînes d’information et particulèrement BFM, en étant le canal qui donnait sans doute le plus de visibilité aux élus et portes-paroles de l’extrême droite, pousser à se demander si leur stratégie de développement (d’audience) jouait peut-être abusivement d’un certain contexte politique et sociétal inquiétant.  Bref, il ne s’agit pas cette semaine de faire part de mon pessimisme concernant l’offre présente sur nos télés en tirant à boulets rouges sur BFM et Itélé, mais plutôt de partager ce sentiment de satisfaction après avoir regardé ce que propose la nouvelle chaine sur service public, France Info. 
Il était d’ailleurs étonnant que le service public n’avait pas, avec l’ensemble des moyens journalistes, locaux, nationaux et internationaux, dont il dispose, dores et déjà regrouper ces ressources. Chose faite désormais, Radio France, France Télévision, l’INA et France 24 ont mis en commun leur capacités pour offrir à toutes et à tous, il me semble, une chaîne d’info digne de ce nom. Expérience, rigueur, sérieux, simplicité, complet, c’est l’image que donne France Info. 
 
Le service public est venu combler cette carence et nous pouvons en être fiers. 
 
Probablement comme moi, beaucoup avaient écarté la télé comme canal d’information pour se concentrer sur la presse radio, papier ou numérique présentant davantage de rigueur. Le service public est venu combler cette carence et nous pouvons en être fiers. Espérons désormais que cette chaine mette fin à cette triste manière de vouloir informer les gens en oubliant, trop souvent, quelques valeurs journalistes pourtant essentielles. J’ai souvenir d’un tweet du PDG de BFM TV illustrant cette façon de concevoir l’info. Celui-ci se réjouissait et félicitait de la part de marché acquise par sa chaîne durant les attentats de janvier 2015, sans morale et sans valeur, avec sa seule fierté de pousser au plus loin l’audience, quoi qu’il arrive, quelques en soient les méthodes.  L’information, sûre, vérifiée, diversifiée, et par là j’entends une information décidée pas uniquement en fonction de ses capacités d’audience, est un outil citoyen indispensable. S’informer et informer correctement font clairement partis de la construction citoyenne également. Que le service public en soit conscient et agisse en ce sens. C'est un choix remarquable qui mérite d’être souligné.