Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

« La face cachée du Quai d'Orsay »

de Vincent Jauvert
Ed. Robert Laffont, 306 pages, 20€

Deux ans d'enquête du journaliste Vincent Jauvert, grand reporter à « l'Obs », pour nous faire découvrir les coulisses du Ministère des Affaires étrangères, une des plus anciennes institutions de la Nation, en levant le voile et le secret de ses bureaux. Ainsi le titre révèle-t-il la portée des découvertes proposées aux lecteurs : « La face cachée du Quai d'Orsay. Enquête sur un ministère à la dérive ». Le réquisitoire du « journaliste procureur » est sévère sur cette « maison dont le prestige s'est effondré » : des « Mickey d'Orsay » (Douste-Blazy, Kouchner, Alliot-Marie) à Laurent Fabius (« de mémoire de diplomate jamais un ministre des Affaires étrangères n'avait traité ses troupes avec une telle rudesse »), des scandales étouffés aux dérives des « brebis galeuses » traitées avec mansuétude (reflet d'une « culture de l'entre-soi peu portée sur la transparence », de la révélation des frais de représentation (10 000 à 200 000 euros par an) à celle des rémunérations des ambassadeurs (plus élevées que celle du Président de la République et du Premier ministre) ; des « gays d'Orsay » aux diplomates surnommés « la secte » ; cet essai est un florilège de critiques qui sont autant d'informations sur un Ministre régalien dont paradoxalement l'image n'est pas trop ternie, sauvée notamment par les qualités du réseau diplomatique français. L'ouvrage de Vincent Jauvert restera un bel exemple de journalisme d'investigation et peut-être aussi un appel à une refonte en profondeur des mœurs et des habitudes du Quai d'Orsay.