Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

Réaction d'Isabelle Hardy (PS) suite au premier tour de la Présidentielle

Le parti socialiste a échoué à déjouer le désastre qui s’annonçait : pour la deuxième fois, l’extrême droite accède au second tour de l’élection présidentielle. Aujourd’hui, l’enjeu est clair : il faut faire barrage à celle qui s’attaque depuis toujours aux valeurs de la République, celle qui n’a dans la bouche que des discours de haine et de division, qui n’a dans son programme que des mesures économiques et sociales désastreuses pour notre pays. J’appelle donc à voter Emmanuel Macron lors du second tour de l’élection présidentielle. Parce qu’on ne peut se résoudre à voir notre pays bafouer ses principes les plus fondamentaux : la liberté, l’égalité, la fraternité. Parce qu’on ne peut se résoudre à le voir relégué au ban des Nations. J’entends les électeurs, las des partis traditionnels, qui n’acceptent plus l’entresoi, les compromis et les compromissions, qui aspirent à un renouvellement de la classe politique, mais surtout des pratiques. Et il est en effet urgent de remettre le citoyen au cœur de la décision politique, pour plus d’éthique, de transparence et d’exemplarité, pour faire vivre et respirer la démocratie. C’est autour de ces nouvelles pratiques que la gauche doit se reconstruire. Car elle n’est pas morte. Et aujourd’hui, ma détermination reste intacte pour porter ses valeurs, des valeurs faites de justice sociale, de progrès, d’égalité, de laïcité, de tolérance. Tout au long de la campagne des législatives qui s’ouvre, je continuerai à m’y employer, et je mènerai avec vous une large réflexion sur nos aspirations dans ce monde en pleine mutation, sur l’impact du numérique, sur nos nouveaux rapports au travail, sur la manière de combattre le chômage et de développer l’emploi. Il faudra aussi relever le défi de la transition écologique, participer à la reconstruction d’une Europe sociale, ouverte sur le monde dans laquelle les citoyens pourront faire entendre leur voix. Et il faudra, bien entendu, reconstruire les bases d’une démocratie nouvelle, enjeu de nouvelles formes de citoyenneté. C’est dans ce sens que je mènerai la campagne pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochains dans la 3ème circonscription de la Haute-Garonne. (communiqué d'Isabelle Hardy, candidate PS aux législatives 3ème circonscription de Haute-Garonne)

Aboonement 100% numérique