Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

Haute-Garonne / Georges Méric : "Un parlement hégémonique"

"Les résultats du second tour des élections législatives confirment ceux du premier tour ainsi que de l'élection présidentielle. Les électeurs qui se sont exprimés ont largement porté leurs suffrages vers les candidats de la République en Marche. Cette large victoire figure cependant les traits d’un parlement hégémonique peu propice à l’émergence des débats nécessaires au bon fonctionnement de notre démocratie. En Haute-Garonne, je salue l'élection de Joël Aviragnet sur la 8ème circonscription qui saura porter à l'Assemblée Nationale les valeurs de justice sociale et de solidarité territoriale. Je prends acte avec satisfaction que le FN a été largement battu sur les circonscriptions où il était qualifié pour le second tour. Le Parti Socialiste a été balayé lors de ce scrutin. Il doit désormais faire face à son destin. Il est essentiel d'engager un travail de refondation totale : - je prends acte de la démission de Monsieur CAMBADELIS qui doit céder la place à une direction nationale du Parti Socialiste renouvelée ; - en Haute-Garonne, la refondation passera par l'engagement dans les prochaines semaines d'un travail collectif qui doit permettre de renouer le lien et l'échange avec les citoyens de nos territoires, en y associant les militants, responsables associatifs, élus locaux et toutes celles et tous ceux qui veulent contribuer à rebâtir une force politique de gauche, sociale, humaniste, démocratique et écologique. J'engage les militants et la direction fédérale du Parti Socialiste de la Haute-Garonne à prendre toutes les initiatives en ce sens. À la place qui est la mienne, j'y prendrai toute ma part. Alors que plus de la moitié de nos concitoyens n'a pas participé au scrutin essentiel qui vient de s'achever, il en va de de défense et de la survie de notre modèle républicain démocratique." (communiqué de Georges Méric, président du département Haute-Garonne)

Aboonement 100% numérique