Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

Nice : La réaction des personnalités politiques de la Région #Occitanie

Le drame, l'effroi, la stupeur ... L'horreur continue. La guerre est là. Les politiques sont eux-aussi sous le choc. Ils ont laissé des messages, des commentaires sur les réseaux sociaux. Sélection.


 « #‎Nice‬ : pensées pour les victimes et leurs familles. C'est en restant la ‪#‎France‬ que nous surmonterons ensemble cette épreuve »
 
Carole Delga (PS), Président de la Région Occitanie, députée de la Haute-Garonne
 
« L’indicible a été commis hier soir à Nice.
Après les écoles, l’Armée, la Police, la Liberté de la presse, les spectacles sportifs et culturels, ou les moments festifs, les barbares ont ciblé notre grande fête républicaine, populaire et familiale qu’est le 14 juillet. 
Frapper un moment de communion nationale : le symbole est fort. Mais il n’entamera pas notre volonté de maintenir une forte Unité nationale contre ces atrocités aveugles et sanguinaires.
Bien sûr, j’assure nos concitoyens Niçois du soutien fraternel de tous les Toulousains. Nos pensées chaleureuses accompagnent les proches des victimes et des blessés.
Le pire serait de se résigner, de rendre les armes. Malgré les épreuves, malgré les coups durs, nous gagnerons cette guerre. Nous vaincrons le terrorisme comme nous l’avions vaincu, tous ensemble, lors de la vague d’attentats de 1995.
La prolongation de l’état d’urgence, annoncée cette nuit par le Chef de l’État, va dans le bon sens. Soyons tous unis aux côtés de forces de sécurité et de secours, mobilisées plus que jamais pour nous protéger. »
 
Jean-Luc Moudenc (Les Républicains), Maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole
 
« Ce soir je ne suis que tristesse et révolte mais surtout pas résigné . Pensons aux morts et aux blessés de Nice . Prions pour eux et restons solidaires ,unis et déterminés . »
 
Michel Aujoulat (Les Républicains), 1 er vice-président de Toulouse Métropole, 1 er adjoint au maire à Cugnaux (31)
 
 « Je mets les drapeaux en berne à Béziers. Mais combien de fois devra-t-on encore le faire ? ‪#‎NiceAttentatIslamiste »
 
Robert Ménard, maire de Béziers
 
« Une fois encore la France se retrouve plongée dans l'horreur absolue. Mes pensées vont évidemment vers les victimes, leurs familles qui sont dans la douleur après une telle violence. La menace est donc bien présente et la terreur s'installe à nouveau dans notre pays. Nous devons, une fois de plus, rester unis et solidaires face à la barbarie. Ayons également une pensée pour celles et ceux qui sont mobilisés pour nous protéger et oeuvrent depuis des mois pour plus de sécurité dans notre pays meurtri. »
 
Gérard Trémège (Les Républicains), maire de Tarbes, conseiller régional
 
 « Stupeur, colère et profonde tristesse. 
Cette situation chaotique et dramatique a assez duré. Ça suffit ! Et si nous aussi, on s'unissait une bonne fois pour toutes pour éradiquer Daesh.
Qu'attendons-nous pour aller sur place, avec une vraie coalition militaire, afin d'éliminer rapidement et définitivement ces barbares, ces terroristes islamistes ?
Toutes mes tristes pensées vont à ces pauvres innocents, enfants et adultes, qui l'ont payé très cher hier soir… Et pour quelle cause ? »
 
Elie Aboud (Les Républicains), député de l'Hérault
 
 « Toutes mes pensées pour les victimes et pour leur famille. La République est et restera plus forte que la haine et la barbarie. »
 
Romain Cujives (PS), élu d'opposition à Toulouse et Toulouse Métropole
 
« L'horreur a frappé la France. Encore.
Un jour de 14 juillet, jour d'unité de la Nation française où nous fêtions nos valeurs républicaines. Plus que jamais Liberté, Liberté chérie, Egalité, Fraternité.
Un jour où nous rendions hommage à nos forces de sécurité, à celles et ceux qui chaque jour sur le territoire national comme à l'étranger concourent à notre sécurité.
Face à la douleur des familles qui ont perdu un proche, face à la douleur, l'effroi qui nous saisi toutes et tous, portons haut nos valeurs, défendons toujours la démocratie. 
Le 14 juillet doit demeurer ce jour d'identification collective à la Nation. Le 14 juillet 2016, la Nation unie doit être aux côtés des Niçoises et des Niçois et combattre la peur ensemble de la menace terroriste qui envahit le quotidien et nourrit les haines. »
 
Nadia Pellefigue (PS), vice-présidente de la Région Occitanie
 
 
 

POUR LIRE LA SUITE DE CET ARTICLE, IDENTIFIEZ-VOUS OU CRÉEZ UN COMPTE :

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
POUR LIRE CET ARTICLE :

Je m’identifie

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Je m’abonne

Consultez nos offres d’abonnement, 
à partir de 9€/an.

VOUS POUVEZ AUSSI ACHETER LE MAGAZINE CONTENANT CET ARTICLE ICI

 

Aboonement 100% numérique