Retrouvez Polic Région sur Facebook Retrouvez Polic Région sur Twitter Retrouvez Polic Région sur google + Retrouvez Polic Région sur Flickr Retrouvez Polic Région sur Youtube

Macron a terminé sa campagne à Albi et Rodez
La droite occitane commence à se diviser : Analyse
Haute-Garonne / Législatives, le grand flou
Faisons connaissance Mr Méric ! Portrait d'un "atypique libre"
Gilles Verdez publie un brûlot politique. Interview

Emmanuel Pouilles "Je m'engage comme suppléant de Dominique Faure pour faire bouger les lignes"

C'est le jeune maire sans étiquette de Cessales que Dominique Faure, candidate du renouveau de la droite et du centre à l'élection législative dans la 10e circonscription de la Haute-Garonne, a choisi pour suppléant. Cet enfant du pays âgé de 43 ans s'engage dans l'aventure des législatives au côté du maire UDI de Saint-Orens avec un triple objectif : servir son territoire, faire bouger les lignes et porter Dominique Faure à l'Assemblée nationale en juin prochain. Il nous a accordé une interview à la sortie de la Préfecture où il s'est rendu mardi après-midi pour déposer la candidature du tandem.

Dominique Faure avec Emmanuel Pouilles / Photo : DR

 

Politic Région : Emmanuel Pouilles, que peut-on lire sur votre CV ?

Emmanuel Pouilles : On peut y lire que je suis né à Folcarde, village dont mon père a été le maire, que j'ai grandi dans le Lauragais, que j'y ai joué au rugby à Revel et Villefranche-de-Lauragais, que je suis diplômé d'histoire-géographie, que je travaille à la fois comme salarié dans une entreprise de matériel agricole et comme agriculteur sur l'exploitation familiale et que je suis maire de la commune de Cessales, qui est le berceau de ma famille maternelle, et délégué au sein de la toute nouvelle communauté de communes des Terres du Lauragais. Mais je tiens à préciser que mon engagement politique n'est pas le moyen de rajouter une ligne à un palmarès ou à un CV...

 

Nous partageons avec Dominique les mêmes valeurs

 

Politic Région : Justement, quelles sont les raisons de votre engagement politique ?

Emmanuel Pouilles : Je tiens de ma famille l'intérêt pour la chose publique. Dès 1995, je suis entré au conseil municipal de Cessales parce que j'avais à coeur de servir humblement ma commune. Aujourd'hui, je veux contribuer activement à un projet auquel je crois qui consiste à faire remonter les attentes et les besoins de nos concitoyens, à faire que la campagne qui m'a vu naître ne devienne pas une réserve pour citadins en week-end, à faire que le Lauragais entre pleinement dans le XIXème siècle grâce au très haut débit, à faire que le fruit du travail principal de notre circonscription, c'est-à-dire l'agriculture, permette à ceux qui la font d'en vivre dignement. Il faut savoir où sont nos racines avant de regarder vers les étoiles. Il nous faut aussi, à nous élus, remettre de la confiance dans le futur.

 

Politic Région : Pourquoi avez-vous répondu favorablement à la proposition de Dominique Faure ?

Emmanuel Pouilles : J'ai accepté la proposition que m'a faite Dominique sans hésitation. D'abord, parce que nous partageons avec Dominique les mêmes valeurs républicaines et humanistes, le même attachement au Lauragais, la même volonté de faire bouger les lignes, la même envie de servir les habitants de notre territoire. Ensuite, parce que Dominique a mis au centre de son projet législatif trois sujets qui me tiennent particulièrement à coeur : le soutien à l'agriculture, la défense de la ruralité et de l'identité communale, et la couverture numérique qui est un formidable levier de développement pour nos campagnes.

 

 

POUR LIRE LA SUITE DE CET ARTICLE, IDENTIFIEZ-VOUS OU CRÉEZ UN COMPTE :

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
POUR LIRE CET ARTICLE :

Je m’identifie

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Je m’abonne

Consultez nos offres d’abonnement, 
à partir de 9€/an.

VOUS POUVEZ AUSSI ACHETER LE MAGAZINE CONTENANT CET ARTICLE ICI

 

Aboonement 100% numérique